Evaluer le poème SMS 633

La vie ne compte pas en respiration,
mais par les moments
que tu m’as coupé le souffle.
Evaluation actuelle:
Ton évaluation:
S'il te plaît cliques sur les étoiles pour évaluer.
Annonce: